Derniers Commentaires

En réponse à: A-t-il autrefois existé des Compagnons vignerons du Devoir ?

@ Alsacien la Fraternité : Ce serait intéressant que Bordelais la Constance puisse nous le confirmer, en disant combien ont été reçus et à quelle date, et en précisant aussi par quelle filiation cohérente cela a été possible. Après, l'UC a bien reçu au moins un comptable et cela n'a pas encore donné naissance à des compagnons comptables… ;-)
PermalienPermalien 15.04.19 @ 07:05

En réponse à: A-t-il autrefois existé des Compagnons vignerons du Devoir ?

Alsacien La Fraternité [Visiteur]
Bonjour,
De mémoire,l'UC a reçu des Compagnons Liquoristes .
PermalienPermalien 14.04.19 @ 20:52

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

Zambelli [Visiteur]
Vi truve n’était pas loin . Sans tire bouchon
PermalienPermalien 04.04.19 @ 15:13

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

@ macaire : excellent !
PermalienPermalien 04.04.19 @ 05:17

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

macaire [Visiteur]
https://lesdeuxours.fr/category/leusses-tu-cru/
Une nouvelle école d'Avignon?
PermalienPermalien 04.04.19 @ 04:58

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

Anne Camboulives [Visiteur]
La tradition respectée grâce à vous :-) Merci et bravo !
PermalienPermalien 01.04.19 @ 20:18

En réponse à: Les épures d’Agenois la Gaieté, Jean Jounqua (1796-1820), compagnon passant charpentier

Clothilde [Visiteur]
Je ne peux aider mais je peux à nouveau admirer.......merci
PermalienPermalien 01.04.19 @ 11:51

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

Clothilde [Visiteur]
Merveilleux... humour comme toujours
PermalienPermalien 01.04.19 @ 10:59

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

Michel Benoit [Visiteur]
Où l'on apprend que Léonard n'était pas amateur de lisibilité, mais de vin si.
PermalienPermalien 01.04.19 @ 08:42

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

st martin de pallieres [Visiteur]
Superbe Tu devrais ecrire des romans policiers jean michel...!!!
PermalienPermalien 01.04.19 @ 07:46

En réponse à: Un texte inédit de Léonard de Vinci retrouvé à Avignon

Boucherès Alain [Visiteur]
C'est du grand Jean-Michel Mathonière!Dans toute sa splendeur! Je vous le dit: il finira un jour à l'Académie Française!
Agenais la Tolérance
CB
PermalienPermalien 01.04.19 @ 01:09

En réponse à: PDF gratuit : le catalogue des épures de Jean Jounqua (1796-1820), compagnon passant charpentier

Francis Neyrac [Visiteur]
Merci,
Que puisse se transmettre le savoir, l'expérience mais plus encore le chemin pavé de ces journées de labeur pour qu'un apprenti devienne l'artisan de demain dans l'excellence comme dans la modestie.
Ce métier m'as apporté joie et bonheur,
La devise d'Anaxagore doit accompagner ces futurs artisans et leur dire:
Vous êtes aussi des intellectuels.
PermalienPermalien 30.03.19 @ 20:07

En réponse à: PDF gratuit : le catalogue des épures de Jean Jounqua (1796-1820), compagnon passant charpentier

Viard florian [Visiteur]
Merci pour ce travail, très intéressant même en tant qu'ebeniste...
PermalienPermalien 30.03.19 @ 12:16

En réponse à: PDF gratuit : le catalogue des épures de Jean Jounqua (1796-1820), compagnon passant charpentier

Lechevallier [Visiteur]
Merci pour ce lien et ton travail Jean-Michel
Ronan
PermalienPermalien 30.03.19 @ 08:37

En réponse à: PDF gratuit : le catalogue des épures de Jean Jounqua (1796-1820), compagnon passant charpentier

GARNIER [Visiteur]
Merci pour ce partage. J'ai déchargé en JPEG l'album . L'intérêt ce ce PDF c'est surtout le référencement des planches. Pour qui a pratiqué le dessin, on imagine la difficulté du tracé avec un tire-ligne et sans faire de taches aux pointillés...je vais "photosphoper" certaines planches pour en faire ressortir des tracés intéressants.Je te tiens au courant si je trouve quelque chose d'interressant.Bonne journée à toi Jean-Michel.
PermalienPermalien 30.03.19 @ 08:28

En réponse à: Exposition "Indiens & Bondrilles" à Villeneuve-sur-Yonne, du 3 août au 15 septembre 2013

laris [Visiteur]
bonjour,
la suite du vers:
et je lui ai fait faire ce qu'il n'a jamais su faire un pavillon mansard sur la tête d'un renard.
je n'en connais pas plus,je vais m'informer, il y a une suite...
cdt
PermalienPermalien 29.03.19 @ 22:20

En réponse à: Les compagnons couvreurs

@ Clara Pruss :
Je n'ai pas d'élément me permettant de vous répondre, le Musée de l'Outil et de la Pensée ouvrière étant le mieux placé pour le faire. Dans tous les cas, ce n'est pas un maître d'œuvre qui l'aura formé, mais un artisan couvreur. Il faudrait donc plutôt rechercher quelles étaient les entreprises de couverture dans cette région à cette époque.
PermalienPermalien 21.02.19 @ 06:31

En réponse à: Les compagnons couvreurs

@ Philippe Potier :
Il serait probablement utile de vous rapprocher du musée d'Uzès. Cordialement.
PermalienPermalien 21.02.19 @ 06:27

En réponse à: Les compagnons couvreurs

PRUSS-PARIS [Visiteur]
Bonjour Monsieur,
Suis à la recherche d'un grand oncle "couvreur" pour les besoins de ma généalogie. Dernière trace trouvée en 1917 dans l'Aube, puis plus rien... Savez-vous s'il existait à l'époque un maître d'oeuvre à Troyes ou ses environs qui ait pu le former à ce métier ?
Le "Musée de l'Outil" de Troyes n'a pu me renseigner à ce sujet. Or, il existait et existe encore une tuilerie briqueterie à Amance (Aube).
Clara Pruss - 21/02/2019
PermalienPermalien 21.02.19 @ 06:08

En réponse à: Jean-Paul Douliot (1788-1834), compagnon passant tailleur de pierre, professeur d’architecture et auteur du Cours élémentaire, pratique et théorique de construction.

@ Gérard Daurignac
Non, je ne pense pas que ce puisse être Douliot, dont on ne connaît aucune sculpture.
Le terme de "Père" me laisse à penser ;-) qu'il s'agit plutôt d'un ecclésiastique.
Cordialement.
PermalienPermalien 20.02.19 @ 18:03

En réponse à: Jean-Paul Douliot (1788-1834), compagnon passant tailleur de pierre, professeur d’architecture et auteur du Cours élémentaire, pratique et théorique de construction.

Daurignac Gérard [Visiteur]
Monsieur,
Jean-Marie Belloumeau, dans ses "Notes sur la commune et succursale de Laruscade"(Gironde)rédigées en 1863,écrit que 3 statues en pierres (Saint Exupère, Saint Roch et Saint Fort)qui ornaient l'église Saint-Exupère de Laruscade, furent sculptées par "le Père La Pensée au début de ce siècle" (le 19ème). Sans donner le nom du sculpteur, mais en précisant qu'il venait de Saint-André-de-Cubzac" (Gironde). Je n'arrive pas à identifier ce sculpteur. Serait-ce Jean-Paul Douliot avant 1813 ?
Merci de votre aide.
Gérard Daurignac
PermalienPermalien 20.02.19 @ 17:57

En réponse à: Recherches autour d'Antoine Simonet, dit Quercy Le Bon Accord, Compagnon Maréchal-Ferrant né en 1761.

SIMONET [Visiteur]
Antoine SIMONET dit Quercy le Bon Accord est né en 1761. Nicolle, généalogiste en herbe passionnée, vient de trouver de précieux renseignements : mariage des parents en 1757, DC de son Gd père JEAN SIMONET aussi maréchal-ferrant en 1761 à l'âge d'environ 50 ans, donc né vers 1711.
Il y a d'autres infos sur les frères sœurs...
Cordialement Jacques SIMONET

PermalienPermalien 20.02.19 @ 09:51

En réponse à: La maison d'un tailleur de pierre à Semblançay (37)

D'après une photographie un peu plus lisible des médaillons publiée sur Facebook, il semble bien que le motif qui encadre l'emblème central est la représentation d'une canne de compagnon placée "en gloire" au centre de deux rameaux d'olivier ou de laurier. Cet emblème est attesté chez les compagnons Étrangers tailleurs de pierre, bien qu'il n'ait rien de spécifique et puisse avoir été également employé par les Passants.
PermalienPermalien 15.02.19 @ 10:12

En réponse à: Conscrits et Compagnons (3)

Marcel [Visiteur]
Julien Touchard est mon grand oncle le frère de ma grand mère Thérèse Touchard
PermalienPermalien 14.02.19 @ 20:08

En réponse à: Jean Bernard et le Bouclier de la Foi

@ Charles : No. Sorry.

With automatic translator.
PermalienPermalien 03.02.19 @ 10:23

En réponse à: Le compas et l'équerre à Tournon-sur-Rhône (07)

Brice [Visiteur]
Bonjour,

Cette porte m'avait intrigué, ce début d'explication est très enrichissant, un grand merci à bourg pour sa proposition qui m'enchante, j'attends avec impatience de pouvoir lire le texte proposé.
Belle journée à vous !
PermalienPermalien 03.02.19 @ 09:34

En réponse à: Jean Bernard et le Bouclier de la Foi

charles [Visiteur]
do you have this article in English
PermalienPermalien 03.02.19 @ 03:37

En réponse à: Les Enfants de Salomon. Approches historiques et rituelles sur les compagnonnages et la franc-maçonnerie.

amanne [Visiteur]
:crazy: Des commentaires débiles ou insultants, le blog en reçoit de temps en temps et nous ne les publions pas. Exceptionnellement, je vais toutefois vous servir celui-ci, reçu il y a quelques minutes, car je ne voudrais pas vous priver de ces révélations. Sait-on jamais, c'est peut-être vrai ! ;) Jean-Michel Mathonière B)

« bonjour je suis fiers de vous dire qu'une personnalité vivant en alsace dans une ville qui ceux nomme colmar et belle et bien le descendant du roi salomon il connais très l'histoire de son ancêtre il à une sagesse aux plus profond de son cœur il sais que le temple seras construis à hebron il dit que jared Kushner sais qui vie en alsace dans la ville de colmar .le descendant du roi salomon connais très bien les secrets de la jouvence de l'arche d'alliance il dit que dieu à plusieurs nom =99 dans l'arche d'alliance existe la table de la loi émanent le temps du prophète moise et cette tablette et en or purifié et le 100ème nom du seigneur de l'univers et mentionnée .le messie descendant du roi salomon auras à son commandement une force redoutable et une richesse plus que son ancêtre salomon il seras la lumière pour l'humanité et une émanent pour se qui croie au temple de Jérusalem construis à hebron le mont du temple existe une malédiction qui vas frappé tout se qui veule détruire se lieux saint car seul le messie vas dire ou doit se construire le troisième temple avec certitude et méditation en se prosternant devant le temple et l'arche d'alliance l'humanité seras en paix avec leur voisin et le figuier vas révélé son vrais gout »
PermalienPermalien 22.01.19 @ 14:15

En réponse à: Vœux 2019

EDON [Visiteur]
Mon. J.M. MATHONIERE

Bonjour
Je vous présente mes bons vœux pour cette nouvelle année et vous remercie pour les prochains articles à paraître
en cours d'année.
Cordialement
PermalienPermalien 12.01.19 @ 16:35

En réponse à: Exposition "Indiens & Bondrilles" à Villeneuve-sur-Yonne, du 3 août au 15 septembre 2013

Guinet [Visiteur]
Je recherche toujours la chanson que chantait mon Grand Père Compagnon Indien
"Sous l'étendard de la fraternité ! Chacun fera son Tour de France ..."
"Je lui appris à faire ce qu'il n'a jamais su faire ! un pavillon carré sur la tête d'un curé§"
.. Je ne garanti pas l'exactitude des paroles , mais l'esprit y est!
Amicalement
Jacques Guinet
PermalienPermalien 12.01.19 @ 09:59

En réponse à: Vœux 2019

PAPIAU J P [Visiteur]
merci pour l information sur l exposition celle ci mérite le déplacement a recommander
PermalienPermalien 12.01.19 @ 07:13

En réponse à: Derniers jours pour souscrire au livre de Louis Marguet, Le compagnonnage français

Louis Marguet [Visiteur]
Bonjour

Pour fêter la nouvelle année, nous prolongeons l'offre de souscription jusqu'au 31/01/2019.
Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter par mail : louisjosephmarguet@gmail.com

Cordialement
Louis Marguet
PermalienPermalien 05.01.19 @ 19:00

En réponse à: Avis de recherche : Compagnons partis en Amérique Latine

M Bonnet [Visiteur]
Bonjour je recherche des informations sur mon arrière grand oncle
Nom : BONNET
Prénom : Vitrice Basile
Date de naissance : 22/12/1878 Lezat sur leze 31
Date de décès : 16/06/1915 Arras
Profession : Compagnon Charpentier
Notes : Compagnon Charpentier dont le prénom est Victrice pour l'état civil , l'armée a suivi la tradition familiale de l'appeler Vitrice , il ne faut donc rien changer Sur les documents militaire il apparaît avoir habité Sydney en Australie , la transmission orale le disait avoir cherché fortune en qualite de Charpentier en Argentine a Rio de la plata. Une photo existait où il posait devant une maison en bois avec plusieurs travailleurs .peut être un jour ce mystère sera résolu , la liste des migrants sera peut être disponible soit pour l'Australie ou l'Argentine / Uruguay
PermalienPermalien 01.01.19 @ 19:36

En réponse à: Conférence de Laurent Bastard au musée du Compagnonnage de Tours : « Fleurs, feuilles et bouquets des compagnons »

Guinet [Visiteur]
Bonne Année 2019
Je recherche toujours la chanson de mon Grand Père Charpentier
" Sous l'étendard de la fraternité
Chacun fera son tur de France ...."
PermalienPermalien 31.12.18 @ 14:12

En réponse à: Les Compagnons cordonniers-bottiers du Devoir

cancé guy. [Visiteur]
toujours_pas de réponse à ma recherche de renseignements sur mon arrière grand-père JEAN PIERRE CANCE merçi par avance pour vôtre prochaine réponse.
PermalienPermalien 10.12.18 @ 12:52

En réponse à: Alerte faux ! Un portrait de Premier Compagnon Étranger tailleur de pierre, Louis Leloup dit "Le Bien-Aimé de Lyon"

Boucherès Alain [Visiteur]
Tout comme une gourde, actuellement, d'un soit-disant compagnon plombier, actuellement sur Ebay!!!Je ne m'aventurerai pas à y mettre un seul kopek!

Agenais la Tolérance
PermalienPermalien 02.12.18 @ 20:50

En réponse à: Alerte faux ! Un portrait de Premier Compagnon Étranger tailleur de pierre, Louis Leloup dit "Le Bien-Aimé de Lyon"

Boucherès Alain [Visiteur]
Bonjour à tous,

Effectivement, il s'agit d'un faux grossier, et je suis bien d'accord, il est réalisé à partir des planches qui se trouvent dans les livres d'Agricol Perdiguier. La ressemblance est évidente! merci donc à Jean-Michel! Puis, pour sourire un peu: j'adore l'expression "pour répondre à la boulimie d'acquisitions de René Edeline"....MDR!

Agenais la Tolérance
PermalienPermalien 01.12.18 @ 03:43

En réponse à: Derniers jours pour souscrire au livre de Louis Marguet, Le compagnonnage français

Yann Josse [Visiteur]
L'ouvrage, déjà conséquent, s'enrichi encore pour atteindre les 1800 pages!
la période de souscription s'étend jusqu'au 15 décembre pour vous permettre de faire vos derniers cadeaux de Noël.
Yann Josse, président des Compagnons Charpentiers Des Devoirs de Paris
PermalienPermalien 21.11.18 @ 10:02

En réponse à: Un curieux emblème sur une tombe de Moissac (82)

Jean-François Delord [Visiteur]
François Rouchy, né le 15-12-1854 à Moissac est scieur de long.
Son épouse, Jeanne Rouchy, est née à Durfort-Lacapelette (TG) le 24-11-1857.Mariage : Moissac, 15-12-1878.
Leur fils, Raymond Fargues, né le 7-12-1882 à Moissac, est marin lors de son mariage avec Marie Combalbert le 8-11-1910 à Moissac.
Cordialement.
JFD.
PermalienPermalien 18.11.18 @ 13:57

En réponse à: Les Compagnons cordonniers-bottiers du Devoir

SOUYRI J-CL [Visiteur]
Je recherche la ville ou la Société des Compagnons cordonniers et bottiers du devoir s' est faite photographier vers 1900 devant le n° 36 rue de Roquelaure, est ce Paris? TOULOUSE? AUCH?J' ai une TB photo impossible à localiser! Je vous remercie d' avance pour votre aide..C' est un restaurant, je peux lire:" UNION DES BRAVES Ter...GROSSOLEIL"sur la façade..A vous lire..
PermalienPermalien 15.11.18 @ 15:53

En réponse à: Le tombeau de Maître Jacques découvert par des archéologues à la Sainte-Baume (83)

@ Tzortzis :
Je vous remercie pour ce signalement. L'affaire a été portée à notre connaissance depuis trois ans, la destruction des emblèmes compagnonniques datant probablement du mois d'août 2015. J'ignorais toutefois qu'en plus il y a maintenant des tags. Tout cela est clairement l'œuvre de militants d'extrême-droite, qui auront confondu ces symboles avec ceux de la franc-maçonnerie. Les pouvoirs publics ont été informés.
PermalienPermalien 05.11.18 @ 08:29

En réponse à: Le tombeau de Maître Jacques découvert par des archéologues à la Sainte-Baume (83)

TZORTZIS georges [Visiteur]
Bonjour,
En promenade dans la forêt de la Sainte Baume, il y a une stele éléborée par les compagnons du Tour de france érigée à la gloire de Maître Jacques DECOUVERT.Les symboles gravés sur la stèle, ont été détériorés sans doute par ou par quelques énergumènes, et tagués et remplacés par une étoile de David. Je n'ai aucune appartenance au compagnonage, mais je trouve cela scandaleux et je tenais vous en informer
PermalienPermalien 05.11.18 @ 07:56

En réponse à: Avis de recherche : Compagnons partis en Amérique Latine

CALVEZ [Visiteur]
Bonjour.
Je suis à la recherche de tous renseignements que vous pourriez détenir (dates d'arrivée, profession ...)

SOUYRIS Jean marié à BOUSQUET Justine.

Valparaiso puis Santiago.

Merci Yves Calvez-Souyris
PermalienPermalien 31.10.18 @ 09:38

En réponse à: Les Compagnons vanniers du Devoir

Annadré [Visiteur]
Bonjour, j'ai grandi avec Sylvian qui était mon beau-père.
Il reste beaucoup de pièces de vannerie en Ardèche dans la maison où ma mère vit encore. J'ai toujours espéré que ces œuvres soient mises en valeur mais le monde des musées et métiers d'art demande beaucoup de temps et souvent, ils veulent bien prendre mais pas acquérir. Hors ces objets ont une très grande valeur. Ma mère aurait sûrement besoin d'aide pour que ces objets trouvent enfin une place dans un lieu adéquate. Si vous avez des pistes sérieuses, n'hésitez pas à me contacter. Merci
PermalienPermalien 06.10.18 @ 11:38

En réponse à: Avis de recherche sur Jérôme Baudassé, Compagnon Étranger tailleur de pierre

Il s'agit en fait de "Sans Regret de Poussan" (et non de Saussan, les deux graphies pouvant être aisément confondues). Il est en effet né le 12 décembre 1830 à Poussan.
PermalienPermalien 02.10.18 @ 19:54

En réponse à: Des instruments de géomètre à Bourgueil (37)

Mario [Visiteur]
Bonjour, En cherchant sur un site, je trouve l’équerre de géomètre divisée qui tient dans la main mais est utilisée sur un pied ou trépied. Site interessant comme celui-ci: http://www.lecompendium.com/page_thematique_geodesie.htm
PermalienPermalien 30.09.18 @ 07:49

En réponse à: Parution : Les interférences entre spéculatifs et opératifs français aux XVIIIe et XIXe siècles

La SFERE s'efforce de faire paraître les actes de ses séminaires annuels d'une année sur l'autre afin que ses habitués puissent en disposer lors de leur participation au séminaire suivant.

En la circonstance, ce volume a également bénéficié du fait que sa mise en pages a été réalisée par l'intervenant…
PermalienPermalien 25.09.18 @ 09:40

En réponse à: Parution : Les interférences entre spéculatifs et opératifs français aux XVIIIe et XIXe siècles

Mille martine [Visiteur]
Oui ouvrage très intéressant.
Par contre il faudrait plutôt saluer le délai relativement court de l'édition des actes de ce colloque : en général plutôt un an et demi ou 2 ans.
PermalienPermalien 25.09.18 @ 09:12

En réponse à: Une lithographie de 1853 représentant un chef-d'œuvre des compagnons passants charpentiers, Le Berryer

Jean Aubert, dit Tonneins l'Ami des Arts, est né le 27 décembre 1802 à Tonneins (Lot-et-Garonne). Il est décédé le 3 février 1870 à Paris XXe, à l’âge de 67 ans. Il était le fils de Jean-Pierre Aubert (1767-1822) et de Marie Garry (1769-1810). Il a épousé Thérèse Marie Bresque, née en 1806, le 9 février 1824 à Tonneins. De cette union est né un fils, Alphonse Aubert (1828-1889).
PermalienPermalien 20.09.18 @ 14:51

©2019 by Jean-Michel MATHONIÈRE • Contact • Original b2evo skin design by Andrew Hreschak / Skin Faktory
Crédits: blog soft | affordable hosting